Logo Anglais
                                                                              

Pour nous contacter : Mail

Environnement géopolitique, économique et écologique de la production agroalimentaire de masse à lheure actuelle.

1er CONSTAT

Selon le Global Footprint Network, le lundi 8 août 2016, l'humanité a consommé l'ensemble des ressources que la planète peut renouveler en une année. Cette date marque donc l'Earth overshoot day  le Jour du dépassement de la Terre en français. Chaque année, l'ONG canadienne Global Footprint Network détermine le jour à partir duquel l'humanité vit au-delà de son "budget écologique". Ce "jour du dépassement" ou Earth overshoot day en anglais, symbolise le moment où l'humanité a épuisé les capacités régénératrices de la Terre : du stockage du CO2, de l'absorption des pollutions et déchets à la production de matières premières pour la nourriture. A partir de ce jour, nous subvenons à nos besoins en entamant le capital naturel de notre planète via l'extraction de ressources qui ne sont pas renouvelables, la génération de déchets et l'émission de dioxyde de carbone (gaz à effet de serre) qui s'accumule dans l'atmosphère sans être absorbés par les écosystèmes.

2ème CONSTAT

La spéculation sur les matières premières alimentaires nuit à la réputation des banques : les matières premières sont de plus en plus visées par les marchés spéculatifs, au point que le volume des produits financiers dérivés de ces secteurs sont 20 à 30 fois supérieurs à la production physique. Cet état de fait nest pas sans conséquences sur lémergence de risque « d'émeutes de la faim »

3ème CONSTAT

La forte pression de la demande sur les matières premières agroalimentaires qui provoque un accroissement des zones de cultures intensives en Asie et Amérique du Sud est en train de provoquer des désastres écologiques qui ne sont pas sans effets sur le réchauffement climatique et sur la disparition despèces animales dont lhabitat est détruit à grande échelle. On peut noter :

"    A Sumatra la destruction à grande échelle de la forêt primaire pour planter des palmiers à huile, provoque la disparition programmée des Orangs outans.
"    Au brésil la déforestation de la région amazonienne pour privilégier les cultures intensives (noix de coco par exemple), est en train de détruire le principal poumon de lhumanité.
"   Le coton en inde.
"    Les avocats au Mexique

4ème CONSTAT

La population mondiale en croissance incessante et exponentielle, devrait atteindre 9,8 milliards dhabitants en 2050, soit un accroissement de 30%  par rapport à aujourdhui. La demande en ressources alimentaires va donc croitre dans les mêmes proportions et entrainer de facto une aggravation des symptômes cités dans les 3 constats précédant.

5ème CONSTAT

Les ressources en énergies fossiles vont se raréfier et causer une augmentation importante des coûts du pétrole, entrainant mécaniquement un accroissement des coûts des transports maritimes basés sur cette seule ressource. Les grands groupes de production de produits agroalimentaires, devront tenter de rapprocher le plus possible les lieux de productions des matières premières alimentaires de leurs lieux de productions des produits finis. Les zones de cultures excentrées de lAsie ou de lAmérique du Sud serviront essentiellement à nourrir les populations locales, par ailleurs en fortes expansions. Les industriels du secteur agroalimentaire Européen vont donc devoir trouver des terres agricoles exploitables dans les zones tropicales, les délais de mise en culture et de production rendant ces recherches pressantes.

CONCLUSION

Si lon ajoute à tous ces constats, le fait que le réchauffement climatique va créer des phénomènes de migrations climatiques, il devient évident que lespèce humaine est à laube dune des plus grandes crises alimentaires de lhistoire de lhumanité. Cest donc au grand groupes agroalimentaires, et en particulier les Européens de relever ce défit et dorganiser la production mondiale avant quil ne soit trop tard !

Qui sommes nous ?

SODEPCI est une société de droit Ivoirien dont lacronyme signifiait à lorigine : Société dExploitation Papetière de Côte dIvoire elle est inscrite au Registre du Commerce n°6721/96. Compte Contribuable numéro n°1347891U dABIDJAN; Siège Social : Immeuble AMIRAL 2eme étage ; 01 BP 8575 ABIDJAN 01.

Cette structure a été créée par deux industriels, lun Néerlandais, leader Européen de la pâte à papier et lautre Français spécialisé dans la conception, linstallation et la livraison dusines clés en mains, Monsieur Gérard GARLAND.

La SODEPCI avait pour objet de gérer une concession attribuée par un organisme détat Ivoirien la SODEFOR (SOciété de DEveloppement des FORêts) de 104.000 ha de forêt et dy implanter une usine de pâte à papier ultra moderne.

Peu de temps avant le début initial du projet, la Côte dIvoire a sombré dans une quasi guerre civile de 2011 à 2012. Après cette période agitée, le décès de lassocié de Monsieur Gérard GARLAND et la chute des cours du papier ont mis un terme au projet dusine de pâte à papier.

Le gouvernement Ivoirien, par lintermédiaire de la SODEFOR a, avec laide de la SODEPCI, mené une étude pour déterminer le devenir des 104.000 ha de forêt précédemment destinés à une exploitation papetière.

A lissue de cette période détude et de négociation, les sociétés SODEFOR et SODEPCI sont convenues de reconduire le bail emphytéotique pour les 104.000 ha de forêt, en prévoyant une extension de 400.000 ha et destinant le tout à une exploitation agricole.

Cest dans ce cadre que Monsieur Gérard GARLAND Directeur Général et associé unique de la SODEPCI, a décidé de se mettre à la recherche dun repreneur, industriel de lagroalimentaire, pour mener à bien la mise en culture de ces immenses territoires.

Situation :

Ces territoires sont situés dans le sud ouest de la Côte dIvoire, juste au dessus du port de San Pedro.  Laccès à la mer est facile depuis les plantations et le trajet en cargo jusquà lEurope est sans commune mesure avec celui qui permet les approvisionnements depuis lAsie ou lAmérique du Sud. Ceci diminue dautant les frais dapprovisionnement pour les industries de transformation Européennes.

Autre avantage et non des moindres , la Côte dIvoire, ancienne colonie Française est un pays Francophone qui depuis quatre ans bénéficie dun régime stable et démocratique ce qui garantit la pérennité des investissements à moyen et long terme.

De plus, la population est plutôt pro Européenne à lopposé des pays Africains Anglophones.

CoteIvoire

Les cultures possibles :

La région sud-ouest de la Côte dIvoire bénéfice dun climat équatorial favorable aux cultures suivantes :

"    le cacao,
"    les bananes,
"    les ananas,
"    le coton,
"   le coprah,
"    lhuile de palme
"    le latex
"    Les avocats

Lexploitation de ces terres agricoles, constitue la réponse idéale aux cinq constats évoqués dans la première partie de ce document.

PlanGeneral
PlanDetail